Actualité

12/09/19

Le Groupe CIR et AGARIM confirment leur volonté de s’associer afin d’accélérer le développement d’AGARIM

Paris, le 12 septembre 2019 – Géraldine Tyl-Chaigne et Nayma Khellaf, co-fondatrices d’AGARIM (www.agarim.com), et François Larrère et Franck Temim, co-fondateurs du Groupe CIR (www.groupecir.com), confirment qu’AGARIM est en discussions exclusives avec le Groupe CIR, pour une entrée de ce dernier en tant qu’actionnaire majoritaire au capital d’AGARIM ; l’opération devrait être finalisée fin septembre.

AGARIM, créé en juillet 2018, est un spécialiste de la structuration d’opérations en démembrement de propriété, essentiellement sur des biens immobiliers résidentiels existants au cœur des grandes agglomérations. La société compte déjà à son actif plusieurs opérations actées et commercialisées avec succès, notamment à Paris. Une dizaine d’opérations sont par ailleurs en cours de commercialisation sur des immeubles patrimoniaux dans des villes recherchées telles que Neuilly-sur-Seine, Nantes, Le Perreux ou Nogent-sur-Marne. Le démembrement permet à des bailleurs sociaux ou institutionnels, qui se portent acquéreurs de l’usufruit, de répondre à leurs exigences de développement et de gestion de leur parc en limitant leur mobilisation de fonds propres. Pour l’investisseur qui acquiert la nue-propriété, le démembrement permet de bénéficier d’une valorisation mécanique et progressive de celle-ci tout en optimisant sa fiscalité et en laissant à la charge de l’usufruitier les travaux et le bon entretien du bien durant la durée de l’usufruit.

François Larrère et Franck Temim, co-fondateurs du Groupe CIR : « L’expertise d’AGARIM dans le démembrement n’est plus à démontrer et nous sommes parfaitement alignés avec les co-fondatrices d’AGARIM pour développer l’activité de la société et bénéficier des sous-jacents porteurs sur le marché du démembrement. La confiance confirmée par les actionnaires et partenaires financiers du Groupe CIR à l’occasion du refinancement de juin 2019 lui permet d’accroître ses moyens et de continuer à avancer sereinement dans l’exécution de son plan stratégique et à déployer ses objectifs ambitieux de croissance. Les synergies entre le Groupe CIR et AGARIM sont nombreuses et nous partageons la même culture d’exigence et de qualité en matière d’immobilier. »

Géraldine Tyl-Chaigne et Nayma Khellaf, co-fondatrices d’AGARIM : « Nous avons été immédiatement séduites par la compatibilité culturelle avec les équipes du Groupe CIR et sommes convaincues par le projet ambitieux qui est porté avec le soutien de Bridgepoint. Cette association va nous permettre de bénéficier de l’expertise, de la réputation et de l’assise financière du Groupe CIR pour accompagner avec solidité les ambitions de développement d’AGARIM sur un marché très demandeur d’offres en nue-propriété, et sur lequel les opportunités de montages sont très nombreuses. »

 

A propos du Groupe CIR

Spécialiste de la rénovation du bâti ancien depuis plus de 30 ans, le Groupe CIR est aujourd’hui le leader français de la restauration et de la reconversion d’immeubles patrimoniaux en cœur de ville. Présent sur l’ensemble du territoire national, le Groupe CIR sélectionne, rénove et commercialise plus de 50.000 m² chaque année, avec toujours la même exigence de qualité. Ses opérations de réhabilitation du bâti ancien s’inscrivent notamment dans les dispositifs Malraux, Déficit Foncier et Monuments Historiques. Basé à Bordeaux, le Groupe CIR, soutenu par Bridgepoint Development Capital depuis 2017, s’appuie sur une équipe d’une centaine de personnes. Il vise un chiffre d’affaires de plus de 200 M€ en 2019, témoignant d’une croissance à deux chiffres depuis l’entrée de Bridgepoint Development Capital. (www.groupecir.com)

 

A propos de Bridgepoint Development Capital (BDC)

En France, l’activité « Smid-cap » de Bridgepoint comprend Bridgepoint Development Capital (BDC) avec cinq sociétés en portefeuille : Anaveo (2016), 5àsec (2017), Groupe CIR (2017), PSS (2018) et Bee2Link (2019), et Bridgepoint Portfolio Services qui a repris ERCP à l’été 2014 avec aujourd’hui deux sociétés en portefeuille : Beaba et Sotralu.

BDC se spécialise dans les transactions comprises entre 30 et 200 M€, avec un fonds BDC III levé en 2016 d’environ 700 M€, et plus de 1,5 Mds€ sous gestion.

Fort d’une équipe de 25 professionnels en Europe (dont 10 à Paris), BDC est l’un des rares investisseurs sur le segment du « Smid-cap » à pouvoir accompagner les ETI dans leur développement international grâce à l’appui des neuf bureaux d’investissement européens de Bridgepoint, de ses deux implantations aux Etats-Unis (New-York et San Francisco) et de ses équipes opérationnelles basées à Shanghai. (www.bridgepoint.eu)

 

Les conseils intervenant dans la transaction sont :

Groupe CIR : François Larrère, Franck Temim

Bridgepoint : Bertrand Demesse, Louis Paul-Dauphin

Mayer-Brown (conseil légal) : Olivier Aubouin, Marine Ollive

Deloitte (due diligence financière) : Vincent Batlle, Elisabeth Juan

 

AGARIM : Géraldine Tyl-Chaigne, Nayma Khellaf

Clearwater (conseil M&A) : Benjamin Zayat

Delvolve (conseil légal) : Sébastien Poniatowski

 

Contacts :

Bridgepoint

CTCom

Sibylle Descamps

M : +33 6 82 097 007

sibylle.descamps@ct-com.com

Partager